Activités futures

Dans quelques semaines, le semestre sera terminé et je ne sais pas encore si j’enseignerai. Du coup, mon blog iktoglaering risque de se retrouver sans vie.

Du coup, il faut que mon blog prenne une autre direction ou plutôt élargi son panel d’activités. Je pense que mon blog sera un peu plus classique, en présentant d’autres blogues ou articles liés à la didactique des langues ou les TICE.

Trouver sa voix

Dernièrement, lors de ma (re)lecture d’articles sur les blogs, j’ai trouvé de nombreux encouragements à écrire de manière personnelle, à écrire de manière controversielle pour rendre le blog intéressant et attractif.

OK, mais comment concilier cela avec l’utilisation actuelle de mon blog iktoglaering?

Je me retrouve en train d’écrire à au moins trois groupes de lecteurs en ce momnent: ceux de deuxième semestre, ceux du mastaire, et le plus large groupe qui constitue les curieux des deux groupes qui lisent alors tous les blogs. (Plus, bien sûr, un public potentiel issu du reste de la blogosphère.)

J’ai remarqué que j’avais un ton un peu plus intimiste lors des billets destinés à ceux du mastaire, un peu plus technique pour ceux de deuxième semestre et je me demande pourquoi. Déjà, est-ce le cas? Si oui, quelle peut en être la raison?

Comment produire un blog récapitulatif, complémentaire du cours, intéressant, controversiel avec un temps de recul et de rédaction réduit? Poser des questions? Faire des affirmations franchement scandaleuses pour créer des reactions?

Être ou Ikke være?

Un nouveau semestre commence.

Un peu plus tôt, ce midi, dans le bus, je pensais rediger un article dans le blog IKT og Læring. La premiere problématique qui m’a prise d’assaut a été celle de la langue utilisée dans le blog. Un discours sans fin qui est le mien sur ce thème.

Le semestre dernier, certains étudiants n’ont pas aimé mon melange anglais/norvegien/un peu francais durant les cours.

Ce semestre-ci, ils semblent plus indulgents. J’ai présenté la plupart des idées en francais, avec quelques détours par le norvégien. De leur côté, les étudiants ont répondu/commenté en norvegien, sans soucis apparent, si ce n’est ma concentration extrême. Je crois que c’est une affaire qui va bien rouler. 🙂

Pour en revenir au thème, ma décision est prise: j’écrirai en francais pour les cours de didactique du francais. Pourquoi se compliquer la tâche? Au commentaires en norvégien, je répondrai en norvégien.

Pour les cours de FU, je ne sais pas encore. J’hésite entre proposer une cadre d’apprentissage efficace et une chance de pratiquer la langue en dehors de la salle de classe. Je deciderai avec les étudiants, je pense.

Writing more soon

I am due to write something here about my teaching/blogging experience. Just not now… Too many things in the way (moving in to a new flat, being sick, writing the thesis and counselling students)…

Le point d’interrogation chez les apprenants

Une journée de victoire pour la didactique et pour mon projet de travailler avec le blog avec les étudiants !! Lundi soir, une étudiante a écrit sur ses doutes concernant la partie de cours TIC et Langage. Elle a explique son sentiment de mécompréhension général, non à propos du contenu du cours, mais de son sens en général, dans la vie, et surtout, en rapport avec son mémoire. L’objectif, l’inclusion dans un contexte plus large dans un projet, cela lui parait flou et elle a peut-être ce sentiment de panique à l’idée de ne pas trouver d’angle d’attaque pour son mémoire. Je peux comprendre cela, car il ne reste que 8 semaines environ, et elle se dit que si l’autre partie du cours fait encore moins de sens, elle est fichue.

En quoi est-ce une victoire, cette publication ? Cela est une victoire car, d’une part, c’est la réalisation d’une de mes demandes : écrire sur leur cours, ce qui marche, ce qui ne marche pas. Cela est réalisé, la description des doutes, l’utilisation du media qui est à sa disposition pour discuter de sujets qui sont peut-être difficiles à aborder dans le feu d’une discussion face-à-face avec un inconnu (autre étudiant ou enseignant).
D’autre part, cette publication fait preuve de la mise en place d’un dialogue, qu’il soit avec les enseignants ou avec elle-même. De plus, mon collègue a répondu à l’appel et a commenté sa publication, ce qui rend la coopération globale et me conforte dans cet objectif de rendre plus solidaires les deux parties du cours. La mise à l’écrit de ses pensées lui donne cet avantage de pouvoir faire ce travail de réflexion et à nous, de mieux cerner ses difficultés, de lui poser des questions qui lui permettent de creuser plus la question et de devenir plus précise sur la source de ses soucis, et trouver une solution pour améliorer la situation.

J’espère qu’un véritable processus s’est mis en route et que nous verrons plus de publications de ce genre.

En tout cas, j’ai fait une publication rien que pour annoncer (in)directement sa nouvelle entrée de blog, sous le titre de points d’interrogations. J’ai introduit une image pour la premiere fois dans ce blog, rendant plus comprehensive la notion de texte. J’ai déjà quelques idées sur les autres additions textuelles – au sens large du terme – dans ce blog (« Board of the Day », par exemple) et j’espère que cela sera une inspiration pour la participation active des étudiants.

La Mort d’un Blog et Moi (Suite)

Je viens de poster l’avis d’obsèques du blog disparu de cet etudiant.

J’ai en fait décidé de minimiser les faits et ai écrit un petit texte, à la suite d’autres actualités pour les étudiants (changement d’adresse pour le semesterplan et annonce pour le blog de : P).

J’ai voulu faire un mélange annonce nécrologique/rubrique « chiens écrasés », semi-dramatique, semi-comique. Il fallait laisser une trace…

La Mort d’un Blog et Moi

Un des mes étudiants a effacé son blog hier. C’était celui qui s’était d’emblée proclamé sceptique. Sur la matière, les nouvelles technologies. Il avait déjà efface son blog 1 première fois. Apparemment, une maladresse, un faux-pas technique.

Puis, il a écrit un document (pas une entrée de blog, mais une page) pour expliquer son désintérêt pour la matière et annoncer qu’il ne parlerait pas de lui.

Puis il a écrit quelques entrées, dont deux concernant les notions de savoir, d’information. Je trouvais cette discussion intéressante et y ai apporte quelques uns de mes commentaires.

Mais ne voila-t-il pas qu’hier soir, en allant sur son blog, j’ai vu que ce dernier avait disparu! Il a efface son blog!! Quelle frustration!! Je voulais lui écrire et lui demander des explications. Pour moi, c’est tellement évident, l’intérêt d’écrire un blog, qui permette ensuite d’avoir des données sur lesquelles s’accrocher pour écrire le semesteroppgave ou répondre aux questions de l’examen. La réflexion qui peut s’en suivre, les discussions intéressantes que nous pourrions avoir en classe, sur le blog, son usage, les frustrations que cela amène. Son expérience compterait également !

Oui, j’ai failli lui écrire et lui demander: « Mais POURQUOI????« . Mais j’ai décidé de dormir dessus. La nuit porte conseil…

Durant la journée, j’ai alors pense lui écrire un email et écrire un avis d’obsèques pour son blog dans le blog IKT og Læring, pour laisser une trace de l’événement. Cela doit compter.

Après en avoir discuté avec Barbara, ma collègue enseignante et didacticienne, je me suis ravisée, du moins en ce qui concerne l’envoi d’un courrier électronique. Le contenu, déjà, de mon brouillon, pourrait être mal interprété, d’autant plus, selon elle, que les questions que je posais, n’étaient pas, pour ainsi dire, « mes oignons ». De plus, le fait de lui écrire, pourrait exacerber une situation juste un peu frustrante (pour moi) et la transformer en problème. Car clairement, sa vision de l’usage du blog diffère de la mienne, et comme dirait Barbara, il n’est pas (encore) intéressé par une autre vision. Nous avons également discuté des risque de malentendu, du fait de la différence des cultures, mais également des langues, de l’usage approprié des mots et des contextes des mots. En gros, le courrier pourrait rendre la situation conflictuelle.

Du coup, je me suis décidé à n’écrire qu’un avis d’obsèques, tourné sur le ton de l’humour. Je laisserai une trace de l’évènement, et rappellerai combien la discussion qui s’y était installée était intéressante et s’intégrait directement dans la ligne d’une partie du cours. J’attendrai de le rencontrer en chair et en os, en présentiel, pour en discuter, si l’occasion se présente.

Les infos sur le Semesteroppgave

Je viens de publier un post sur le semesteroppgave. Il s’agit de données pratiques, calendrier, nombre de mot. Je ne parle pas du contenu encore, questions qui ne va certainement pas tarder a arriver.

Je ne souhaite pas mettre cette information pour l’instant, car j’attends de voir les étudiants pour cela, avant de noter quelque chose qui pourrait me lier de manière contractuelle avec eux avant que ce ne soit l’heure.

Quand je lis le blog de Jill de l’année dernière avec les étudiants, il me semble que ces questions ont été abordées bien plus tard, vers la fin octobre. Je suppose que cela dépend des promotions, certaines sont plus anxieuses des dates et modalités d’examens que d’autres.

J’avais déjà commencé à publier cette info dans sutdentportalen, j’allais pousser le bouton « confirm », quand j’ai repensé au blog de Jill et ai décidé de faire comme elle. Je ne sais pas en fait si elle a publié l’info sur le studentportal, mais elle l’a mise sur le blog et je suis certaine que les étudiants ont considéré son blog comme une source d’information valide.

Je souhaite que les étudiants soient plus actifs dans leur recherche des informations, qu’ils considèrent la lecture de ce blog comme une part de leur routine/rituel quand ils se connectent à internet et vont à la pèche aux infos.

Avec un peu de chance, cela sera aussi un lieu de dialogue avec les autres enseignants. 🙂

Categories for links (edited)…

That’s odd… Yesterday, on the IKT og Læring blog, I added a category for the links : IKT begrep. I already had it for the posts and found that it would be relevant for one article I wanted to link to the blog. When I did the procedure, the category did not appear, but I did not give it any more thoughts, since the systems updates itself sometimes with two hours delay.

But today, the category is listed, including 2 more links, those of 2 students (:P and Lenhaniko’s blogs). And I can NOT remember having ever included them into this category. Either this is a bug, or there is some mystery waiting to be investigated.

I put it to rest for now. The answer might just come to me, or the problem will go away on its own. If not, I WILL look into it!!

Anyway, I realized that this particular issue might interest the students, so I published a (slightly modified) version of this post on the other blog. The category « Technical considerations » defies my authority and refuses to appear as a tag for the post. However, I can see that some other bloggers use it… Interesting.

Mise en ligne de la biblio pour le cours

Je viens de poster un nouveau blog pour huin102 (« Pensumlist« ).

Il traite de la bibliographie. Encore une fois, je leur conseille d’écrire, de commenter les blogs des autres, en ajoutant l’argument que cela compte également pour les 300 pages qu’ils doivent lire/créer. Je leur ai également indique que certains liens pouvaient leur servir. J’espère qu’ils vont comprendre que le blog est AUSSI un lieu et un moyen d’apprentissage, que beaucoup d’informations seront véhiculées ici, et pas forcément en cours.

Je viens de faire l’expérience de la frustration d’écrire en ligne. Ce maudit ordinateur s’est figé pendant environs 30 secondes/1 minute, alors que j’écrivais directement sur WordPress. J’ai cru un instant qu’il faudrait relancer Firefox et tout écrire à nouveau. Mais heureusement, tout est redevenu normal. Maintenant, j’écris avec Word. Bien mieux comme ça !!

Hier, j’ai eu 24 visites sur l’autre blog !! 1 record depuis le premier jour avec les étudiants !

Voila pour aujourd’hui.

Ah ben non, en fait. J’ai quelque chose à ajouter. Je viens de voir que mon premier post était en anglais. Celui-ci est en français. Whichever language comes first in my mind!! 🙂